Maison Lejaby, retour d’une lingerie française unique

Maison Lejaby, retour d’une lingerie française unique

25 juillet 2019 0 Par Hélène Tierse

Doté d’un talent unique, la fabrique Maison Lejaby se met au service de la lingerie fine et des maillots de bain depuis 1930. Mythique entreprise française, la firme renoue aujourd’hui avec la prospérité après avoir vaincu les complexités rencontrées par tout le marché textile français pendant 20 ans.

Retour sur une Maison de lingerie féminine bientôt centenaire

Dans les années 1930, Gabrielle Viannay, employée dans une firme de lingerie, et Marcel Blanchard, homme d’affaires se rapprochent pour fonder ce qui sera Lejaby, à l’origine appelée La Gaby. À la suite de la seconde guerre mondiale, la firme profite des évolutions techniques et utilise de nouveaux textiles tels que le Nylon puis le Lycra. C’est en 1965 que le premier soutien-gorge au dos en Lycra est produit par la marque ; 3 millions d’exemplaires en sont vendus. Profitant d’une gloire étincelante, Lejaby fait l’acquisition de la marque de maillots de bain Rasurel et l’entreprise de collants Well. Enfin à l’apogée des prouesses techniques, en 1995, le soutien-gorge sans couture et invisible Nuage est commercialisé avec plus d’un million de modèles vendus pour la première année.

Survivant à la tourmente du textile hexagonale des années 90

Confrontée aux crises de tout le secteur français de l’habillement, dès 1992, Lejaby délocalise une part de ses établissements de sous-vêtements pour la Tunisie. Originaire de la région lyonnaise, l’entreprise qui recensait alors 1200 salariés est achetée par un géant du textile américain Warnaco. Cinq ans plus tard, c’est le début d’une phase d’importante turbulence : plans sociaux, licenciements et fermetures de productions du territoire présagent inévitablement la fin d’un cycle…

Toutefois avec une côte popularité inchangée, Lejaby se trouvait toujours numéro 2 français après Chantelle à la veille des années 2010.

Lejaby évolue en Maison Lejaby, aux sources de la renaissance

Début des années 2010 Lejaby se renomme Maison Lejaby, et c’est Alain Prost qui en reprend la direction avec 195 salariés en banlieue lyonnaise. La marque veut se refaire une image avec un positionnement centré sur le luxe, en plusieurs gammes : les maillots de bain, la lingerie grandes tailles et une collection haut-de-gamme. Impulsion faite, le champion français donne sa place : la marque doit reconstruire son image après de ses clients et des boutiques distributrices. Maison Lejaby sera désormais une marque de sous-vêtements aux gammes premium accessibles. Les besoins sont non-négligeables. Cette nouvelle dynamique a permis de retrouver la croissance sur le territoire français et l’inauguration de la première boutique physique à Lyon. Présente sur le web notamment sur Glamuse, e-commerce leader en France en lingerie haut de gamme, Maison Lejaby a ré-installé ses ateliers de création en région lyonnaise, a 130 salariés, et a retrouvé toute l’ambition de ses premières années.