Les différentes méthodes d’isolation des combles

Les différentes méthodes d’isolation des combles

24 janvier 2020 0 Par Fabia Moreau

L’isolation des combles empêche les fuites de chaleur de l’intérieur. Elle permet de faire des économies d’énergie et une moindre dépense en chauffage dans une maison. Elle permet de rendre confortable l’intérieur d’un logement en la rendant chaleureuse et sans bruit.

Les techniques d’isolation de toiture

Lors d’une construction ou d’une rénovation de la maison, une isolation combles est une étape incontournable. On ne doit pas la négliger. C’est un point majeur dans la protection de l’environnement car elle permet une réduction de la consommation d’énergie dans les maisons par des techniques naturelles et sans émission de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Une isolation des combles comporte des étapes à effectuer comme l’identification et la réparation des tuiles ou des tôles usées. Les fuites d’eau et d’air dans les tuiles ou dans la charpente peuvent abîmer les matériaux et le système d’isolation. C’est pour cette raison qu’avant de commencer les travaux, il faut nettoyer tout le toit et les surfaces à isoler.  Si  on n’effectue pas cet entretien, les isolants se détruiront facilement. Après, on utilise différents  types d’isolants  dans une isolation de combles. Les plus courants sont les laines minérales, les plâtres et les couvertures synthétiques, les laines végétales,…On emploie les isolants selon des méthodes d’isolation appliquées.  Il existe en effet deux à savoir l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur.

Les techniques d’isolation des combles par l’intérieur

En principe, une isolation des combles par l’intérieur est réalisée grâce à des laines minérales, des rouleaux de polystyrène et des panneaux pour couvrir le plancher de la toiture. Ces matériaux ont pour tâche de boucher tous les trous du toit ainsi que tout ce qui permet l’entrée du vent dans la maison. Cette méthode évite la perte de 30% d’air chaud dans la maison.

Pour poser les isolants dans la toiture, il est préférable de recourir à des spécialistes. Ce genre de travail requiert des compétences, du savoir-faire ainsi qu’une expérience et connaissance en isolation de toiture et des combles. Il faut aussi savoir bien choisir le meilleur isolant parmi les nombreux types.

Réaliser une isolation des combles par l’intérieur nécessite un budget spécial et un travail remarquable. Il est donc essentiel de ne choisir que les entreprises qui sont les plus compétentes pour effectuer les travaux.

Les avantages d’opter pour l’isolation des combles par l’intérieur

L’isolation des combles est une très bonne technique d’isolation de toiture car elle assure une meilleure isolation thermique et phonique de la maison. De plus, on peut choisir de nombreux matériaux d’isolation avec cette méthode comme les isolants synthétiques à savoir les mousses de polystyrène ou des polyuréthane, les laines végétales, animales ou minérales, les laines de verre,…

Ces matériaux permettent de couvrir complètement le plancher du grenier et de boucher tous les trous de la maison. L’air chaud qui remonte vers les combles sera bien conservé avec la technique d’isolation de toiture par l’intérieur. Elle assure également une réduction de bruit si on aménage par exemple les combles en pièce habitable. Avec ce type d’isolation, on n’est pas dérangé par les bruits de l’extérieur comme la tombée de la pluie, ou de la neige sur le toit.

Technique  d’isolation des combles par extérieur

Isoler les combles par l’extérieur permet de nettoyer, d’enlever les matériaux pourris et de les remplacer par de nouveaux mais également d’améliorer les combles. Autrement dit, cette technique d’isolation permet de renforcer une isolation. On peut alors obtenir un meilleur confort thermique et acoustique avec cette isolation.  La méthode d’isolation de toiture par extérieur consistera  à renouveler les tuiles défectueuses, les charpentes en pourrissement et améliorer la condensation. En principe, une bonne isolation de toiture par extérieur permet une couverture normale, une imperméabilité des combles et une performance thermique.

Par ailleurs, l’isolation de la toiture par l’extérieur a besoin du remplacement de l’ancienne isolation par une couverture étanche. Ce type d’isolation consiste également à rénover les combles pour avoir plus d’étanchéité d’air et garantir une couverture sécurisée. Enfin, c’est une technique très efficace pour réduire la consommation d’énergie en chauffage et en climatisation.

Les avantages des méthodes d’isolation des combles par extérieur

Par rapport à une isolation par l’intérieur, une isolation par extérieur est plus pratique et plus bénéfique. Non seulement elle assure une isolation thermique efficace mais aussi une isolation acoustique performante. Cette technique empêche tout risque de condensation quel que soient les saisons.Puis, choisir l’isolation par l’extérieur permet d’obtenir une étanchéité d’air et l’amélioration des pièces de charpente.

De plus, l’installation des isolants est si facile qu’on n’a pas besoin ni de déplacer les meubles ni de se protéger le corps contre ces produits chimiques. Il suffit de poser les plaques de l’extérieur ainsi que les matériaux d’isolation nécessaire. La pose requiert par contre de l’expérience et une excellente condition physique. Pour pouvoir monter sur le toit, on doit être comme un excellent athlète tel un jongleur. Faire appel à des professionnels compétents en ce genre de travail est donc une nécessité pour éviter tous risques d’accidents. Les spécialistes peuvent assurer ce genre de travail grâce à leur bonne condition physique. Ils ont reçus la formation nécessaire pour monter sur le toit avec prudence. Il faut noter que beaucoup de personnes ont déjà d’ailleurs perdu leurs vies en essayant de monter sur le toit. Si on ne dispose pas les compétences adéquates pour ce genre de travail, il ne faut pas essayer de le faire.

Les matériaux d’isolationdes combles

Les matériaux pour l’isolation des combles sont diversifiés sur le marché, il est donc important de bien les choisir. On peut citer les matériaux synthétiques comme les polystyrènes expansé et extrudé, le polyuréthane et le polyester. Ils sont en général les plus efficaces pour l’isolation des combles perdus. On peut aussi choisir d’isoler les combles par des isolants minéraux comme la perlite, vermiculite, argile expansée, verre cellulaire. Ils sont plus rarement utilisés.

Par ailleurs, les fibres minérales végétales ou animales sont très utilisées dans une isolation des combles. Ces fibres minérales sont représentées par les laines de roches, les laines de verres. Il existe aussi les laines de bois, lin, mouton, chanvre,…Les matériaux renouvelables peuvent également être de bons isolants pour une isolation des combles.  La cellulose, liège font partie des isolants renouvelable.Enfin, les isolants minces réfléchissants sont d’excellent isolant pour un travail d’isolation des combles. Ils sont composés de deux films réflecteurs réfléchissant le rayonnement thermique. Ceux-ci permettent de réduire l’épaisseur d’isolation de 10 à 20 fois.

Les critères à prendre en compte dans le choix du meilleur isolant des combles

Les matériaux d’isolation des combles doivent être choisis avec précaution notamment sur les dangers éventuels pour la santé, la résistance thermique et la durabilité.

Le meilleur isolant serait donc de favoriser selon son efficacité pendant toutes les saisons. En hiver, l’isolation thermique limite les fuites de chaleur et en été, elle limite l’échauffement de l’air intérieur de la maison. Il faut aussi assurer que le support utilisé ne présente aucune humidité. Et le plus important c’est que sa résistance thermique R soit toujours prise en compte et aussi respectant la Réglementation Thermique de 2012.

Il ne faut pas oublier qu’opter pour une isolation des combles permet d’obtenir un crédit d’impôt pour les travaux. Toutefois, il est nécessaire de se renseigner sur les conditions d’octroi du crédit d’impôt isolation des combles. Par exemple, les travaux doivent être réalisés par une entreprise et il  existe des matériaux qui ne sont éligibles au crédit d’impôt. Il faut donc bien vérifier les matériaux susceptibles d’obtenir ce crédit d’impôt avant de les acheter.