Faire son savon soi-même

Faire son savon soi-même

6 février 2020 0 Par Hélène Tierse

Il est maintenant envisageable de faire son savon soi-même grâce à la méthode de saponification à froid qui permet de fabriquer un savon naturel avec les ingrédients de base (soude caustique, des huiles végétales et de l’eau). Avec la méthode de fabrication du savon artisanal, vous préservez la qualité des huiles végétales et en plus vous conservez la glycérine produite naturellement au cours de la réaction chimique pour faire un savon surgras, doux et nourrissant.

La saponification à froid est une méthode écologique et économique. Elle vous permet de passer au zéro déchet facilement en limitant les emballages dans votre salle de bain. Pour simplifier le savon saponifié à froid est le résultat de la saponification à froid. En fait il s’agit d’une réaction chimique initiée entre les matières grasses (graisse solide ou huile végétale) avec une lessive de soude caustique (hydroxyde de sodium dissout dans de l’eau) qu’on nomme une base. Lorsque vous mélangez les éléments ensemble, il se produit une réaction qui dégage de la chaleur, les corps gras et la soude s’associent pour créer des molécules de savon et de la glycérine.

Fabriquer son savon maison est accessible avec la méthode ancestrale de saponification à froid.  C’est de la fabrication de savon de manière artisanale avec des ingrédients d’origine naturelle.

Comment fabriquer du savon ?

Pour la fabrication de votre savon maison, vous avez besoin des ingrédients de base qui sont la soude caustique, les huiles et les beurres végétaux. Vous pouvez sélectionner des huiles précieuses en quantité modérée et des huiles plus courantes pour faire un savon économique.

Matériel de fabrication du savon saponifié à froid

Avant de vous lancer dans la confection de savon, il vous faut du matériel adapté. C’est un coût de départ qui est rapidement amorti à partir du moment où vous savonnez régulièrement. Pour fabriquer du savon, vous avez besoin d’un moule à savon, d’une casserole en inox, d’une balance de précision, d’un thermomètre électronique, d’un pichet doseur, d’un mixeur-plongeur électrique, d’une grande cuillère et de l’équipement de protection.

Et oui, faire son savon soi-même, c’est aussi manier de la soude caustique qui est une substance corrosive qui peut causer des brûlures importantes si elle est en contact avec la peau. On vous invite à porter des lunettes de protection avec des gants et une tenue fermée. Stockez la soude dans un espace inaccessible aux enfants par mesure de précaution.