Conflit pour son crédit auto  comment le résoudre

Conflit pour son crédit auto comment le résoudre

14 février 2020 0 Par Fabia Moreau

Un crédit auto, cela dure quelques années. Durant ce laps de temps, divers incidents peuvent surgir et il faudra alors les résoudre dans les meilleurs délais. Comment faire ?

Quels les incidents pouvez-vous rencontrer ?

Le conflit le plus courant qui peut survenir dans le cadre d’un crédit, c’est la difficulté de paiement. Celle-ci peut surgir en début de crédit, vous avez mal évalué votre budget, ou en cours, votre situation financière a changé. Pour ce faire, une simulation prêt auto est obligatoire. N’hésitez pas à utiliser le simulateur de crédit auto proposé par le sitecreditvehicule, pour comparer les offres et ainsi trouver le meilleur taux.

Les conflits peuvent aussi naître d’un dysfonctionnement de l’organisme de crédit. Les hypothèses sont nombreuses : erreur dans le montant du prélèvement, double prélèvement, mauvais calcul du capital restant dû pour un remboursement anticipé, etc. Volontaires ou non, ces erreurs peuvent tourner au cauchemar.

Face à l’organisme de crédit, quel parcours pour les résoudre ?

Quelle que soit l’origine du conflit, vous devez suivre plus ou moins la même procédure pour le résoudre. Tout d’abord, adressez-vous à votre interlocuteur habituel : conseiller attitré ou hotline. Souvent, le problème est résolu à ce niveau. Malheureusement, il peut arriver que votre interlocuteur n’ait pas l’envie ou pas le pouvoir de débloquer la situation. Dans ce cas, demandez à parler à son supérieur hiérarchique. En l’absence de réponse satisfaisante, sachez que les établissements de crédit ont généralement un service relation clientèle, auquel vous pourrez faire parvenir votre requête.

Si le conflit ne peut pas être résolu en interne, vous devrez trouver d’autres voies. Vous pouvez faire appel au médiateur bancaire pour une résolution amiable du litige. Vous pouvez aussi vous tourner vers la voie judiciaire. Des associations de consommateur, un avocat ou les conseillers de votre protection juridique peuvent vous épauler dans vos démarches.

A savoir : si vous rencontrez des difficultés de paiement importantes, vous pouvez envisager de demander un moratoire au juge ou de vous lancer dans une procédure de surendettement.

Face au concessionnaire, quel parcours pour les résoudre ?

Le prêt souscrit pour financer votre automobile vous a été proposé par le concessionnaire automobile. Puisque c’est l’unique interlocuteur que vous avez eu, vous pouvez être tenté de vous tourner à nouveau vers lui en cas de problème. Malheureusement, les commerciaux n’ont souvent aucun pouvoir sur les crédits en cours. En effet, le constructeur automobile et l’organisme de crédit sont deux entreprises différentes, partenaires seulement quand il s’agit de vendre le crédit. En cas de difficulté rencontrée durant la vie du crédit, il faut vous tourner vers le prêteur.

Reprenez les documents qu’on vous a confiés au cours de la vente. Vous devriez y retrouver les coordonnées d’un interlocuteur. Ensuite, vous retombez dans la procédure décrite au titre 2 de cet article.

Quand vous souscrivez un crédit, pensez que celui-ci va durer plusieurs années. Vérifiez, de votre côté, votre capacité à gérer un tel poste de dépense. Prenez également bien le temps de vous renseigner sur la qualité de l’organisme de crédit. Allez sur son site officiel, fouillez le net à la recherche d’avis de consommateurs, satisfaits ou mécontents… Mettez toutes les chances de votre côté pour éviter les conflits ! Ainsi, vous n’aurez pas à les résoudre plus tard.