Comment éviter une cyberattaque avec Extrahop ?

Comment éviter une cyberattaque avec Extrahop ?

13 juin 2020 0 Par Hélène Tierse

Une cyberattaque peut être catastrophique sur le plan financier, mais aussi sur des coûts à plus long terme comme la perte de réputation, la dégradation de la marque, la perte de clients, le tout entraînant une perte d’activité. DDOS signifie « Distributed Denial of Service », une attaque informatique par déni de service. Ce piratage de type DOS s’en prend à un système informatique en utilisant un grand nombre de systèmes informatiques détournés. Les conséquences peuvent être de grandes envergures. Pour les sites d’autorités des entreprises, ainsi que pour les particuliers, c’est un vrai cauchemar.

Qu’est-ce qu’une attaque DDoS ?

Les entreprises, les organisations sont les plus ciblées et les prix augmentent sur le marché noir. Le coût de l’absence de préparation pour atténuer une attaque DDoS peut affecter la perte de trafic pendant une durée indéterminée, mais ce temps peut également entraîner une perte de réputation, de ventes et le vol de données personnelles. Les spams massifs sont très courants et peuvent nuire à l’image d’une entreprise. Ce sont ces menaces qui peuvent avoir le plus grand impact sur une entreprise. Dans le monde, plus de 2 000 attaques DDoS se produisent chaque jour dans le monde. Le coût d’une attaque DDoS pour la victime peut atteindre des milliers ou des millions d’euros, sans compter les coûts non mesurables, comme le temps et les couts de bande passante. Des sociétés spécialisées dans la sécurité informatique des gros serveurs  partenaire de extrahop ont développés des outils redoutables. Permettant ainsi d’assurer une détection rapide des menaces et une protection contre les attaques par déni de service.

Prévenir de futures attaques

Les attaques DDoS constituent une menace croissante pour les sites web. Pendant que les professionnels font tout pour maintenir leurs sites en ligne pendant les pics de trafic importants, d’autres font tout pour les détruire en lançant une attaque directement dans le serveur. Que faire  pour se protéger ou pour résoudre une attaque informatique ?

  • Avoir un trafic très élevé est l’objectif pour tous webmasters. Ce serait formidable si votre site web recevait des millions de nouveaux visiteurs en une heure, mais ne serait-il pas suspect ? Une augmentation spectaculaire du trafic est un signal d’alarme pour les attaques DDoS. Il y a certaines attaques DDoS faites d’énormes quantités de trafic. On les appelle des attaques volumétriques. Il existe des outils de surveillance tel ExtraHop, pour savoir si l’on dépasse un seuil spécifique au nombre de visiteurs ciblant le site. Les indices suspects doivent aussi être considérés,  comme l’origine de ces visites et les horaires inhabituels.
  • Un acteur malveillant peut être en mesure de mettre un serveur web hors ligne par DDoSing du serveur DNS. Extrahop apporte la solution de sécurité pour toutes entreprises  ou organisations détenteurs de site web
  • Activer un pare-feu d’application web (WAF), qui est une couche de protection qui se situe entre un site web et le trafic qu’il reçoit.
  • Activer le blocage par pays est généralement efficace pour minimiser les risques. Il peut également aider à se conformer à certaines politiques organisationnelles dont l’intention est effectivement de bloquer les pirates informatiques.